Les différents accès au refuge du Couvercle en été

Par les Egralets

Les échelles des Egralets, en zoomant un peu on les voit toutes (7)
Les échelles des Egralets, en zoomant un peu on les voit toutes (7)

C'est le chemin le plus rapide pour aller au refuge.

Du Montenvers, remonter la Mer de Glace puis repérer un bidon métallique en rive droite du glacier (avant le bout du glacier de Leschaux). Si vous ne voyez pas le bidon, cherchez dans les dalles le carré jaune des nouvelles échelles (voir ci-dessous). De là, prendre pied sur la moraine et suivre les cairns et les points rouges jusqu'à repérer en rive droite du glacier un grand carré blanc peint sur le rocher. Il marque le début des échelles des Egralets (prévoir de quoi s'encorder, mousquetons en place). Après les échelles, suivre le sentier évident jusqu'au refuge.

Compter entre 3 et 5 heures.

Par le nouveau sentier (août 2015)

Un peu plus long que les Egralets. Remonter la Mer de Glace. Au niveau du bidon métallique situé en rive droite dans la moraine (avant le bout du glacier de Leschaux), repérer un carré jaune dans les dalles en rive droite du glacier. Un série d'échelles (dont les deux premières sont assez longues, mais pas verticales), et de passages équipés permettent de rejoindre l'ancien sentier des balcons de la Mer de Glace reliant la Charpoua au Couvercle.

Par le sentier balcon

Sur le sentier balcon
Sur le sentier balcon

Cet accès n'est plus possible. Les échelles de la Charpoua ont été démontées en août 2016...
Accès plus long, en balcon au dessus de la mer de glace.

Du bas des échelles du Montenvers, traverser la Mer de glace en direction d'un carré blanc sur la rive opposée. C'est le début des échelles suivies par le sentier du refuge de la Charpoua. Après la bifurcation avec le refuge de la Charpoua, le chemin comporte encore de nombreuses échelles mais moins impressionnante que celles des Egralets.

Compter entre 4 et 7 heures.

Traversée au refuge de Leschaux

Bonne alternative pour effectuer une boucle en montant par exemple la veille par le sentier balcon, ou tout simplement pour s'approcher des Grandes Jorasses.

Du refuge descendre sur le glacier de Talèfre et le traverser en direction d'un carré jaune bien visible en rive gauche.

De là suivre le sentier jusqu'au refuge de Leschaux. Il y a plusieurs petite montée et de nombreuses échelles.

Compter entre 2 et 3 heures.

Le site de la voisine :) (web site)

Les accès au refuge du Couvercle en hiver et au printemps

Plusieurs accès sont possibles selon l'enneigement et la période. Les échelles restant bien dangereuses à cause des avalanches, elles sont fortement déconseillées durant les périodes hivernales (Renseignez-vous auprès du gardien).

 

- Depuis la Vallée Blanche (2 à 3h, en plus de la descente de la Vallée): après la Salle à Manger, suivre la grande moraine rive droite pour atteindre le glacier de Leschaux. De là le traverser en direction de sa rive droite, au pied du glacier de Talèfre. Ensuite, plusieurs possibilités comme indiqué sur la photo:
  • un premier couloir peut être praticable par très bon enneigement (I)
  • couloir central (II), assez raide et étroit mais qui passe bien, qui amène vers la rive droite du glacier de Talèfre
  • Pierre à Béranger, du nom DU caillou caractéristique (III), qui amène en rive gauche du glacier de Talèfre. Attention aux chutes de pierres.
Arriver sur le plateau du bassin de Talèfre viser la marque jaune (carré jaune) rive droite du glacier, puis suivre les piquets jaune jusqu'au refuge.

- Depuis le Montenvers (3h30 à 5h): remonter la Mer de Glace, itinéraire classique comme en été et suivant l’enneigement. Attention à la rive droite du Glacier de Leschaux, sous les Egralets (risque d'avalanches), rester dans l'axe du glacier de Leschaux. Arriver au pied du glacier de Talèfre, suivre un des itinéraires d’accès indiqués précédemment.